[BORD DE PISTE] “Martin prouve qu’il est l’Homme des grands rendez-vous”, Michel Sorg

Hier à Leipzig, le chef d’équipe suisse Michel Sorg a bondi sur le kiss and cry lors du passage de la ligne d’arrivée de Martin Fuchs en seconde manche. Pour cause, le prodige de vingt-neuf ans a mis la pression à la concurrence, qui a fini par flancher et lui laisser la plus haute marche du podium. C’est un chef d’équipe très heureux que GRANDPRIX a rencontré juste avant la remise des prix.