[BORD DE PISTE] “Ça fait du bien de voir l’activité reprendre à Deauville”, Antoine Sinniger

Cette semaine, le Cycle classique SHF de saut d’obstacles a repris à huis-clos, dès lundi à Saint-Lô, puis à partir de mardi à Barbaste, Cluny et Deauville, où GRANDPRIX s’est rendu mercredi. Comme au Pôle hippique manchois, tout a semblé parfaitement organisé, et les personnes présentes, cavaliers, grooms, officiels et personnel, n’ont pas montré de difficulté à appliquer les consignes de distanciation sociale. Après deux mois de fermeture quasi-totale en raison du confinement décrété pour lutter contre la pandémie de Covid-19, la Pôle international du cheval Longines de Deauville, où se tiennent habituellement de nombreux concours de toutes disciplines tout au long de l’année, a donc renoué avec l’une de ses principales missions au service de filière équestre normande, pour le plus grand bonheur d’Antoine Sinniger, son directeur.