[BORD DE PISTE] “Espérons que les choses reviennent vite à la normale”, Richard Breul

Même s’il regrette, comme d’autres éleveurs, propriétaires et cavaliers, que la Société hippique française n’ait pas encore clarifié les choses quant aux dotations financières de l’édition 2020 du Cycle classique de saut d’obstacles, Richard Breul n’a pas boudé son plaisir de reprendre les concours Jeunes Chevaux, de lundi à mercredi aux écuries du Milsay, à Bonneval en Eure-et-Loir. Inquiet quant aux difficultés économiques actuelles et à venir pour tous les acteurs de la production de chevaux de sport, le cavalier, marchand et dirigeant de l’écurie de propriétaires de La Calèche, à Marcoussis dans l’Essonne, estime que la formation des jeunes chevaux ne devrait pas trop pâtir des deux mois de confinement à condition que le circuit, tel qu’il a été réorganisé, puisse bel et bien aller jusqu’à son terme.