[EN BREF] “J’aimerais que la crise soit derrière nous…”, Emmanuel Feltesse

En première ligne dans la défense des intérêts des structures équestres d’Île-de-France depuis mi-mars, allant jusqu’à parler de survie pour nombre d’entre elles, Emmanuel Feltesse estime que la crise économique et financière résultant des mesures de confinement décrétées pour lutter contre la pandémie de Covid-19 est loin d’être terminée, notamment pour les centres et poney-clubs des zones urbaines, qui n’ont souvent repris leurs activités que partiellement et qui s’inquiètent à l’idée d’une rentrée en demi-teinte. Pour autant, le président du Comité régional d’équitation d’Île-de-France et directeur du haras de Jardy veut aussi saluer les bonnes nouvelles, à l’image du premier Stage du cœur offert à des cavaliers franciliens par Roger-Yves Bost et Philippe Rozier, le week-dernier au stade équestre du Grand Parquet de Fontainebleau, ainsi que la reprise annoncée des compétitions.